Client Story

Share

Sortir des sentiers battus pour trouver des solutions

Comment Captain Planet trouve des façons créatives de stocker ses données avec Sales Cloud et NPSP

La mission de Captain Planet Foundation (Captain Planet) est de permettre à la prochaine génération d’intendants environnementaux d’acquérir une compréhension du monde naturel dans lequel ils vivent et de développer un amour pour celui-ci. Elle possède un programme unique de financement et d’appui de projets environnementaux pratiques. Ces projets favorisent la création d’initiatives innovatrices inspirantes pour les enfants et les jeunes à l’échelle mondiale pendant que ceux-ci créent – autant individuellement que collectivement – des solutions environnementales à la maison, dans leurs écoles et au sein de leurs collectivités. (LinkedIn)

Captain Planet étant une organisation à but non lucratif, les subventions et la rédaction de demandes de subventions sont partie intégrante de ses activités d’exploitation. Même si l’organisation recueillait de grandes quantités de données, elle constatait qu’elle n’avait pas la capacité de s’en servir de façon utile. Préparer des rapports sur les subventions devenait une tâche fastidieuse qui nécessitait beaucoup de temps. Dotée d’une attitude exceptionnelle et d’un budget limité, Captain Planet s’est tourné vers Traction on Demand pour l’aider à trouver une solution créative en utilisant Salesforce.

Les défis du projet

Captain Planet disposait de grandes quantités de données atypiques pour une entreprise moyenne (p. ex. «nombre de légumes plantés»). Il était difficile de les organiser et de les faire correspondre à la structure d’un logiciel prêt à l’emploi. Captain Planet utilisait Raiser’s Edge à l’époque pour sa structure personnalisable. Bien que les options de personnalisation permettaient à Captain Planet de saisir ses données, l’utilisation qu’en faisait l’organisation rendait la plateforme inutile. La banque regorgeait de données non structurées et, tout compte fait, inutilisables. Captain Planet ne pouvait préparer de rapports à partir de ces informations. En d’autres mots, elle était coincée à l’intérieur de Raiser’s Edge. Les données n’étaient pas stockées à l’intérieur d’une structure de façon à en faciliter l’accès ou la découverte. Captain Planet ne pouvait se servir de ses données pour rédiger ses demandes de subventions qui représentent une partie importante du modèle d’affaire de l’organisation. Les demandes devaient exposer très clairement les résultats et les livrables, et la plateforme de Captain Planet ne fournissait pas à l’organisation ce dont elle avait besoin pour satisfaire ce critère.

Les solutions du projet

Afin de fournir à Captain Planet la fonctionnalité de gestion de ses concitoyens et donateurs, Traction a mis en œuvre Nonprofit Success Pack (NPSP). Grâce à la mise à l’échelle inhérente de NPSP, Captain Planet a obtenu des outils renforcés pour le présent ainsi qu’une infrastructure pour une expansion de son outil Salesforce dans l’avenir.

L’équipe du projet devait trouver une façon de faire migrer toutes les données dans Raiser’s Edge vers la structure « out-of-the box » Salesforce. Afin que le projet puisse être réalisé à l’intérieur des limites budgétaires, Traction n’a pas manipuler les données ni leurs types, cherchant plutôt des façons créatives de trouver des ouvertures dans Salesforce pour les données non traditionnelles de l’organisation. Pendant qu’elle effectuait la migration entre Raiser’s Edge vers le cadre plus structuré de Salesforce, Traction déterminait à la même occasion quels objets « out-of-the-box » seraient les plus semblables en fait de processus afin de cartographier les données de Captain Planet d’une manière qui était structurée de façon intuitive.

Traction a créé des objets sur mesure lorsque des voies appropriées n’existaient pas dans Salesforce. Plus important encore pour Captain Planet, Traction a déployé des rapports et des tableaux de bord, faisant preuve de créativité pour assurer que les données visualisées puissent être utilisables pour Captain Planet.

Les résultats du projet

Le projet a fourni à Captain Planet des outils dont elle avait besoin pour utiliser ses données. Ces dernières avaient à l’origine peu d’utilité, car elles étaient confinées au cœur de Raiser’s Edge. Captain Planet a désormais accès à de l’information structurée de façon simple dans Salesforce. Elle est désormais en mesure de saisir et de stocker plus facilement ses informations ainsi que d’y accéder. La rédaction de demandes de subventions est facilitée et Captain Planet comprend mieux la structure de son instance Salesforce. Ses données sont désormais utilisables, surtout dans le cas de demandes de subventions. Les rapports et les tableaux de bord offrent un aperçu de l’organisation comme jamais auparavant. Captain Planet dispose dorénavant d’une plateforme qui permettra sa croissance et qui, de plus, convient mieux à son industrie. NPSP donne à Captain Planet une meilleure visibilité et une gestion améliorée de ses donateurs et de ses bénévoles. L’adoption par les utilisateurs est passée de 15 % avec Raiser’s Edge à 90 % avec Salesforce. Compte tenu de la facilité d’usage de Salesforce, les personnes qui s’en servent se sentent davantage en mesure de créer et d’exécuter eux-mêmes des rapports, ainsi que d’entrer des données et de faire le suivi et la gestion des subventions et des campagnes.

Vous avez un projet pour nous?

Nous avons détecté que votre navigateur est obsolète. Ce site web pourrait ne pas s’afficher correctement. Une mise à jour de votre navigateur assurera une meilleure expérience.